Contexte historique

 

Le diorama

En Janvier 1944, les américains débarquent à Anzio afin de contourner la ligne de défense « Gustav ». Pour contrer ce débarquement, les Allemands font acheminer à Anzio deux canons de calibre 283, montés sur bogies de chemin de fer, qui tiennent sous leur feu direct les sites de débarquement et sont quasi invulnérables aux attaques aériennes car abrités dans un tunnel ferroviaire. (connus des soldats alliés sous les surnoms d’Anzio Annie et Anzio Express). Indétectables, l’aviation US les rechercha en vain.

Ce diorama au 1/350, réalisé par Jean Mahieux, représente l’un de ces canons, « Léopold », surnommé « Anzio-Annie » .

 

Les secrets du diorama

Ces deux canons (échelle 1/350) sont des réalisations personnelles en photo-découpe, ainsi que les voies ferrées. Les véhicules sont des résines « l’Arsenal », très retravaillées. Les décors sont des scratchs en plâtre et divers autres matériaux.

Les futs des canons sont en laiton tourné par Patrick Thomé, aujourd’hui malheureusement disparu.

 

 

Pour en savoir plus