Contexte historique

 

 

LES FEMMES PILOTES SOVIETIQUES

Des bustes

Bustes réalisés par Jean-Marc ALONSO

 

Pour en savoir plus 

 

 

MIG 3

Le MiG-3, déjà difficile à piloter en temps de paix (il était par exemple souvent nécessaire de garder le cockpit ouvert à cause de la fumée), l’était encore davantage au combat. Il avait été conçu pour le combat à haute altitude, mais la plupart des combats sur le front de l’Est se faisaient à moyennes ou basses altitudes. En conséquence, comme d’autres chasseurs soviétiques, il se montrait inférieur au Bf 109.

Une maquette

Maquette réalisée par Vincent Moyet (mach-shop.com)

 

Pour en savoir plus 

 

 

Bell P39 « airacobra »

Il fut utilisé par les Soviétiques (qui reçurent la majorité de la production) qui appréciaient beaucoup sa puissance de feu en couverture à basse et moyenne altitude (5 000 m) où il savait se montrer particulièrement percutant en attaque au sol ou contre des bombardiers.

Les Britanniques en avaient commandé pour la RAF qui, en ayant équipé une escadrille, l’envoya contre la Luftwaffe. Les résultats ne furent pas spécialement mauvais mais la maintenance des appareils et les rapports des pilotes britanniques au sujet de son comportement en vol firent que l’escadrille en question fut immédiatement retirée du combat et rééquipée en Spitfires V. Les Américains firent une expérience analogue avec les mêmes résultats. Ils ne virent dès lors aucun inconvénient à livrer le gros de la production (car l’important plan industriel de fabrication établi pour le P-39 tournait alors à plein régime) à des alliés moins regardants comme l’URSS, la France puis l’Italie libérée.

 

Une maquette

P39N du Major VF SIROTIN ,  17th IAP  1944

Maquette Academy au 1/72 , réalisée par Philippe FOULON

 

Pour en savoir plus