Le terrain de la Martinerie 

Lorsque les FFI prennent possession du terrain de la Martinerie (près de Châteauroux), abandonné par la Luftwaffe, figurent des « Dewoitine 520 », des « Junkers 88 », des « Heinkel 111 », un « Me 110 » et un « Heinkel 46 ». Une équipe de la SNCASO de Déols fut chargée de remettre en état les avions qui pouvaient l’être. 

Le terrain de Toulouse

Lorsque les FFI prennent possession du terrain de Toulouse abandonné par la Luftwaffe, figurent 16 « Junkers 88 » et un « Heinkel 111 ».  Les Ju88 sont rapidement remis en état de vol par la SNCASE et l’AIA (Atelier Industriel de l’Aéronautique) et utilisés au sein d’une unité française, le Groupe Dor » . Ce groupe opéra sur les poches de l’atlantique en bombardant les réduits allemands de Royan et de la pointe de grave.

 

 

 

DEWOITINE D520

 

Avion récupéré en 1944 et utilisé par le groupe Doret à l’école de Pau . L’avion a été camouflé au standard allemand puis des blandes de débarquement ont été rajoutés pour attaquer les poches de Royan.

Une maquette

Maquette Heller au 1/72, réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus 

 

Heinkel 46 D

Une maquette

Maquette réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus

 

Heinkel 111

Une maquette

Maquette réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus

 

Junkers 88

Une maquette

Maquette réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus