Contexte historique

 

M48 « PATTON »

La maquette

Maquette réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus

 

AMX 13

L’AMX-13 est un char léger français produit à 7 700 exemplaires (dont 3 400 exportés dans 35 pays) entre 1953 et 1985. Son châssis est décliné en plusieurs versions : char de combat, lance-missile antichars, transport de troupes, canon automoteur de 105 ou 155mm, postes de commandement, engins du génie, ambulance, etc…

Les maquettes

AMX 13 équipé d’un canon de 90mm

Maquette réalisée par Philippe FOULON

 

AMX 13 équipé d’un canon bitube de 30mm pour la défense contre-avion (DCA)

 

AMX 13 équipé de missiles antichar Nord SS11

 

AMX 13 équipé d’un canon de 155mm

 

AMX 13 transformé en transport de troupe

 

Maquettes réalisées par Thierry BECQUART

Pour en savoir plus

 

AMX 30 B2

En 1991, le 4ème Régiment de Dragons a déployé une quarantaine chars AMX 30 B2 au sein de la Division « Daguet ».

Des maquettes

Maquette réalisée par Thierry BECQUART

Maquettes réalisées par Philippe FOULON

Pour en savoir plus

 

 

AMX »AUF1″

 

L’AUF1 est un canon d’artillerie automoteur français. Il est développé dans les années 1970 par GIAT Industries, aujourd’hui Nexter Systems. L’AUF1 est entré en service en 1978 en Arabie saoudite et en 1982 en France. Le système d’arme présente un important progrès dans le domaine de la cadence de tir. L’AUF1 est capable de tirer les six premiers obus en 45 secondes. Le châssis de l’AUF1 est dérivé du châssis du char de combat français AMX-30, avec la motorisation à l’arrière de l’engin.

 A partir de 2008, l’AUF1 est en partie remplacé par le canon d’artillerie automoteur à roues français CAESAR dans les unités d’artillerie françaises. En juin 2014, la France a prolongé la durée du service actif des AUF1 jusqu’en 2025.

La maquette

Maquette  réalisée par Thierry BECQUART

Pour en savoir plus 

 

MISSILE « PLUTON »

 

Le missile Pluton était un système balistique nucléaire à courte portée lancé d’une rampe lance-missile montée sur un châssis chenillé AMX-30. Cet équipement constituait la force de dissuasion tactique nucléaire (terme changé en préstratégique au début des années 1980) de l’armée de terre française pendant la guerre froide entre  et 1993.

La maquette

Maquette  réalisée par Thierry BECQUART

Pour en savoir plus 

 

AMX 30 DS

Le développement d’un véhicule de dépannage est rendu nécessaire pour soutenir les unités qui possèdent le char AMX-30. Les études commencent en 1966. Un prototype est livré pour l’expérimentation en 1971 et, en 1973, cinq véhicules de présérie sont livrés. 100 AMX-30DS sont commandés. La production commence en 1975.

La maquette

Maquette  réalisée par Thierry BECQUART

Pour en savoir plus 

 

AMX 30 « Roland »

Le système de missiles AMX-30R (Roland) est un système de lancement sol-air, dont le développement a commencé en 1974. Cinq véhicules de pré-série ont été livrés en 1977 et ensuite évalués, ce qui déclenche l’achat de 183 véhicules la même année. Le Roland comprend une superstructure rectangulaire, plus grande que celle de l’AMX-30D et du Pluton, qui abrite le système de radar et soutient deux tubes de lancement de chaque côté, avec un système de chargement automatique à partir d’une réserve de huit missiles à l’intérieur de la superstructure. Le radar du Roland dispose d’une gamme de détection de 16 km.

La maquette

Maquette réalisée par thierry BECQUART

Pour en savoir plus 

 

AMX 50

La maquette

Maquette OKB réalisée par Philippe FOULON

Pour en savoir plus 

 

AMX « LECLERC »

Les maquettes

Maquettes réalisées par Philippe FOULON

Pour en savoir plus