Contexte historique

 

Vue aérienne 

Le diorama ne représente qu’une partie du site complet de « Mare Island ». Le chantier naval s’étend sur près de 5 kilomètres et la partie « quais » ne sert qu’à l’entretien des navires jusqu’à la taille des croiseurs lourds de la classe « Baltimore ». Plus loin, sur le chantier naval, de grandes cales sèches peuvent accueillir de plus gros navires. Le cuirassé « California » fut construit et lancé (non sans mal) à « Mare Island ».Les petites unités, comme les sous marins, les dragueurs, les destroyers, ne trouvaient pas toujours de place où se loger. L’emploi de docks flottants devenait indispensable. Deux à trois docks, tous du même type ARD furent utilisés à cette fin.

 

Le diorama

Diorama réalisé par Jean Mahieux

Les secrets du diorama

 

Le diorama mesure 86 x 54 x 21 cm. Echelle 1/700 .

Il y a 4 bateaux en kits du commerce, deux sous-marins Gato recouverts de photodécoupe, un liberty ship Hobby boss et un croiseur léger « Cleveland » Pit road, tous plus ou moins bricolés et une quinzaine d’autres navires en « création propre ».
Pour le nombre de pièces, heureusement, je ne les ai jamais comptées ! Des milliers, car il fallait prendre en compte tous les bâtiments, le ferroviaire, les grues, les Fenwick, les cars, les camions, les charrettes, les hangars, les personnages, etc. !!!!
Combien de temps j’y ai passé ?  6 ans, dès que j’avais un moment de libre pour me documenter, dessiner les pièces avec un logiciel de dessin vectoriel, faire réaliser les films de mes fichiers et les envoyer au graveur, en l’occurrence un collègue maquettiste de Bordeaux. Une fois la gravure réalisée, ce dernier me renvoyait les planches de photodécoupe. Il ne me restait plus qu’à mettre en forme, assembler, peindre et faire des photos de chaque étape (plus de mille clichés !) de façon à constituer une notice de montage.

 

Au cours de mes recherches, j’ai repéré un navire anachronique sur un chantier naval militaire, un bateau à aubes ! Après quelques recherches, ce navire se trouve être le « Delta King », un transport de passagers de luxe, mis en service à Stockton en 1927, en même temps que son jumeau, le « Delta Queen ». Les deux bâtiments ont été réquisitionnés par l’US Navy pour transporter les ouvriers jusqu’au chantier naval de Mare Island. Leurs coques et leurs machines ont été construites en Ecosse, démontées et transportées par cargo jusqu’à la ville de Stockton en Californie, où elles ont été réassemblées. Leurs superstructures sont construites en bois. Un navire, plus petit, le « Port of Stockton », a servit de modèle pour ces deux unités luxueuses.
Ce « Port of Stockton » sert lui aussi à transporter du personnel sur le Yard. Après des recherches plus ou moins fructueuses, il est apparut que le navire que j’avais représenté était le « Port of Stockton ». Il y avait un beau méli-mélo dans les photos du site US !

Jean Mahieux