Contexte historique

L’opération Rheinübung désigne la sortie en Atlantique opérée par le cuirassé Bismarck et le croiseur lourd Prinz Eugen, du 18 au . Elle a pour but de perturber les convois alliés ravitaillant le Royaume-Uni. Les Alliés se lancent à leur poursuite : après avoir coulé le HMS Hood et endommagé le HMS Prince of Wales, le Bismarck est finalement coulé et le Prinz Eugen parvient à rejoindre le port de Brest.

 

 

Le cuirassé « BISMARCK »

Le , Hitler et  Keitel visitèrent le Bismarck à Gotenhafen et Hitler échangea avec Lütjens sur la mission à venir. Le , ce dernier rapporta que ses deux navires étaient prêts pour l’opération Rheinübung et il fut autorisé à prendre la mer dans la soirée du . Dans le cadre de l’opération, une dizaine de pétroliers furent déployés dans l’Atlantique pour ravitailler le Bismarck et le Prinz Eugen tandis que quatre sous-marins furent positionnés entre la Nouvelle-Écosse et les îles Britanniques pour repérer les convois alliés.

Au début de sa mission, le Bismarck comptait 2 221 officiers et marins dont un équipage de prise de 80 hommes pouvant être utilisé pour manœuvrer les navires capturés durant l’opération. Le cuirassé quitta Gotenhafen le  à h du matin en direction des détroits danois (en) ; il fut rejoint à 11h25 par le Prinz Eugen qui avait quitté le cap Arcona la veille. Les deux navires furent escortés par trois destroyers ainsi que par plusieurs dragueurs de mines tandis que la Luftwaffe assura la protection aérienne.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

D.K.M BISMARCK  (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus

 

 

 

Le croiseur lourd « PRINZ EUGEN »

 Il quitte Gotenhafen et se dirige vers l’Atlantique en compagnie du Bismarck. Le , les deux navires ravitaillent dans le Korsfjord (Norvège), au sud de Bergen. Repéré par l’aviation britannique, ils lèvent l’ancre en soirée. Le  à h 22, le Prinz Eugen et le Bismarck sont aperçus au Nord-Ouest de l’Islande dans la partie nord du détroit de Danemark par les croiseurs lourds britanniques Suffolk et Norfolk . Une canonnade, sans effet, entre les navires s’ensuivit. Le  à h 47, le Suffolk établit un nouveau contact radar avec les navires allemands. De h 53 à h 13, les deux navires allemands ouvrent le feu sur le Hood et le Prince of Wales. A h le Hood explose et coule. Le feu des navires allemands se concentre alors sur le Prince of Wales, qui reçoit 4 coups du Bismarck et 3 coups du Prinz Eugen. Touché, le Prince of Wales rompt l’engagement, mais il maintient, avec le Norfolk et le Suffolk le contact avec les navires allemands. Ayant reçu l’ordre de l’amiral Lütjens de prendre une route indépendante par rapport au Bismarck, il finit le 1er juin par atteindre seul le port français de Brest.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

D.K.M Prinz Eugen (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus

 

 

Le HMS « HOOD « 

Le HMS Hood (fanion 51) est un croiseur de bataille britannique de classe Admiral, fleuron de la Royal Navy pendant l’entre-deux-guerres. Il fut coulé le  à la sortie du détroit du Danemark, lors d’une bataille navale l’opposant au cuirassé allemand Bismarck.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

H.M.S HOOD (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus

 

 

 

Le  HMS « PRINCE OF WALES « 

 

En , le Prince of Wales participe avec le HMS Hood à l’interception du cuirassé allemand Bismarck et du croiseur lourd Prinz Eugen. Le Hood sera coulé et le Prince of Wales endommagé, mais ce dernier a continué de suivre les navires allemands, signalant leur position. Il a néanmoins porté un coup qui se révélera indirectement fatal au Bismarck, entraînant la perte d’une quantité importante de mazout, ce qui conduit ce dernier à essayer de regagner Brest et entraînant sa perte face aux cuirassées britanniques HMS King George V, HMS Rodney et aux bombardiers-torpilleurs du porte-avions HMS Ark Royal de la Force H.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

H.M.S Prince Of Wales (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus

 

 

Le  HMS « KING GEORGE V « 

 

Lorsque le cuirassé allemand Bismarck et le croiseur lourd Prinz Eugen ont fait irruption dans l’océan Atlantique, le HMS King George V a navigué le 22 mai 1941 de conserve avec le porte-avions HMS Victorious, onze croiseurs et des destroyers au large de l’Islande. Le HMS King George V était le vaisseau de l’amiral Sir John Tovey, qui commandait la force d’attaque. Le HMS King George V était encore à 300 à 400 milles (480 à 640 km) le matin du 24 mai, lorsque le HMS Prince of Wales et le HMS Hood ont engagé le Bismarck et le Prinz Eugen. À 6h du matin, un obus du Bismarck atteint le talon d’Achille (au niveau de la soute à munitions) du HMS Hood qui coule quasi immédiatement. Le Prince of Wales a été endommagé en prenant des tirs à la fois du Bismarck et du Prinz Eugen, le contraignant à se retirer. Le Bismarck, bien qu’endommagé, a continué vers le sud avec le Prinz Eugen.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

H.M.S King George V  (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus

 

 

Le  HMS « ARK ROYAL « 

 

L’Ark Royal fut le premier porte-avions moderne de la Royal Navy, et certainement le plus célèbre. Son groupe aérien attaque la flotte française à Mers El Kébir et à Dakar en 1940, puis se concentre sur les Italiens. En 1941, il participa à la chasse du cuirassé Bismarck, puis fit du transport et du ravitaillement au profit de l’île de Malte. Il fut coulé par l’U-81 près de Gibraltar en novembre 1941.

cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la maquette

HMS ARK ROYAL  (navires-maquettes.com)

Pour en savoir plus