Contexte historique

 

 

DASSAULT « Super étendard »

Une maquette

Cet avion a coulé le  navire « Sheffield » avec son missile « Exocet »

Maquette réalisée par Thierry REYMOND

Pour en savoir plus

 

 

FMA IA-58 « Pucara »

Une maquette

« Pucara » est un terme qui désigne des fortifications érigées par les indigènes de culture andine.

Maquette réalisée par Thierry REYMOND

Pour en savoir plus

 

 

SKYHAWK A4

Des maquettes

SKYHAWK A4-4Q

SKYHAWK A4-4P

Maquettes réalisées par Thierry REYMOND

Pour en savoir plus

 

North American T6 « SNJ »

Il faudra attendre 1947 et une aide massive des États-Unis pour renouveler le parc: Chance Vought F4U Corsair, Martin PBM Mariner, Vought OS2U Kingfisher, Boeing PT-17 Kaydet, Beech AT-11 et North American T-6 Texan permirent enfin de moderniser l’équipement des unités et en 1948 arrivèrent six Bell 47D, la marine argentine devenant ainsi la première marine sud-américaine à disposer d’hélicoptères. L’aviation navale participa aux diverses tentatives de coups d’État et à la Révolution libératrice qui secoua le pays dans les années 1950/1960.

Une maquette

Encore utilisé à l’école navale

Maquette réalisée par vincent BARRIAT

Pour en savoir plus

 

HARRIER FRS1

Après avoir abandonné ses porte-avions classiques à la fin des années 1960, la marine britannique s’intéressa vite au Harrier, seul avion pouvant opérer à partir des porte-hélicoptères qui avaient été conservés. Une version spécifique fut alors développée, destinée non plus seulement à l’attaque au sol mais aussi au combat aérien. Elle fut logiquement équipée d’un radar, ainsi que d’un nouveau système de navigation et d’un pilote automatique. Entièrement modifié, le cockpit était surélevé de 28 centimètres, offrant enfin une bonne visibilité au pilote.

Une maquette

Maquette réalisée par vincent BARRIAT

Pour en savoir plus

 

 

HARRIER GR3

Le Sea Harrier FRS1 a connu son heure de gloire pendant la guerre des Malouines, remportant 22 victoires en combat aérien contre les avions argentins sans aucune perte. Six des 28 avions engagés furent cependant perdus soit lors d’accidents soit à cause de la défense anti-aérienne argentine. Les Harrier GR3 britanniques ont également participé à la guerre des Malouines : embarqués sur les mêmes porte-aéronefs que les Sea Harrier, ils ont assuré des missions d’attaque. Trois des quatorze avions engagés furent abattus par la défense anti-aérienne.

Une maquette

Maquette réalisée par vincent BARRIAT

Pour en savoir plus